Publié le 04-09-2012

À cause d'une grève dans l'aérien, les négociations pour l'open Sky n'ont pas commencé

Dans une interview accordée à notre confrère Le Tourisme, Elyes Fakhfakh évoque les discussions autour de l'Open Sky.



À cause d'une grève dans l'aérien, les négociations pour l'open Sky n'ont pas commencé

A la question : "Où en êtes-vous concernant les négociations avec l’Union européenne sur l’Open Sky, débutées le 24 mai en compagnie de votre collègue du Transport ?"


Elyes Fakhfakh répond en toute transparence : nous n’avons pas pu entamer ces négociations le 24 mai à cause de l’annulation de notre vol pour cause de grève.


Notre première réunion se tiendra au mois de septembre, pour des négociations qui dureront 6 à 12 mois. Personnellement, j’imagine une ouverture totale au bout de quatre années avec une première phase immédiate pour Tozeur et Tabarka, ensuite Djerba et Enfidha, et enfin Monastir et Tunis.


opensky-040912-1.jpg