Publié le 15-06-2011

Aujourd’hui, Béji Caïd Essebsi à l’écoute de 3 partis politiques

Le Premier ministre du Gouvernement de transition, M.Béji Caïd Essebsi a reçu, aujourd’hui, au Palais du Gouvernement à la Kasbah, 3 représentants de trois partis politiques nationaux : Samih Séhimi , le Secrétaire général du Parti de l'avenir pour le développement et la démocratie (PADD), Mohamed Louzir,le président du parti Afek Tounes et le Secrétaire général du parti Al Moustakbel et Mohamed Sahbi



Aujourd’hui, Béji Caïd Essebsi à l’écoute de 3 partis politiques

Selon l’agence TAP, ces rencontres ont donné lieu à un échange de vues sur les derniers événements survenus dans le bassin minier ainsi que sur le fonctionnement et les attributions de l'Assemblée Nationale Constituante qui sera élue le 23 octobre 2011.

A l'issue de la réunion, le Secrétaire général du Parti de l'avenir pour le développement et la démocratie (PADD), Samih Séhimi a déclaré avoir eu la promesse du Gouvernement provisoire d'examiner, vendredi prochain, la situation dans le bassin minier, précisant que des dédommagements seront accordés aux victimes de pillage et d'incendie à Metlaoui.

 

De son côté, le président du parti «Afek Tounes», Mohamed Louzir a indiqué avoir examiné avec le Premier ministre la question du financement des partis, mettant en garde contre «une liberté d'action absolue et illimitée à l'Assemblée Nationale Constituante». Il a, à cet égard, mis l'accent sur la nécessité de définir les attributions et les mécanismes nécessaires pour le fonctionnement de la Constituante «afin d'éviter que le peuple tunisien sombre une fois de plus dans la dictature».

 

Le Secrétaire général du parti «Al Moustakbel», Mohamed Sahbi a, pour sa part, déclaré avoir présenté au Gouvernement la position du parti concernant les attributions de l'Assemblée Nationale Constituante qui, a-t-il dit, doivent être réduites à l'élaboration de la nouvelle Constitution et à la délimitation de la durée de cette mission. Il a, également, estimé indispensable de mettre fin rapidement à l'ambiguïté politique afin que le peuple tunisien puisse élire ses représentants et son Président de la République dans des délais raisonnables.


sebsi-190611-1.jpg