Publié le 04-04-2011

Conférence de Bernabé López García 'Transitions vers la démocratie à la lumière de l'expérience espagnole'

Le Jeudi  7 avril 2011 a 17h30, M. Carlos Varona, directeur de l'Instituto Cervantes à Tunis, vous invite à la conférence de : Bernabé López García, Professeur d'Histoire de l'Islam Contemporain, département d'Études Arabes et Islamiques. UAM



Conférence de Bernabé López García 'Transitions vers la démocratie à la lumière de l'expérience espagnole'

"Transitions vers la démocratie à la lumière de l'expérience espagnole"

Le grand débat de la transition espagnole a été un choix entre la « rupture avec le passé » ou « la réforme du système ». Pro “Rupture” étaient toutes personnes ou partis politiques exilés ou non, autrefois illégaux tandis que les Pro « Réformistes» étaient les libéraux du régime de Franco ; ces derniers comprenaient que le régime Franquiste prenait fin avec la disparition de Franco dont la dictature faisait exception dans son contexte européen.

En définitif la transition a abouti à une "réforme pactée » dans laquelle les héritiers de Franco, y compris le Roi Juan Carlos, décideront d'accorder des privilèges larges et de trouver un consensus politique et démocratique avec l'opposition, en instaurant une liberté sans exceptions.

La lutte, entre l’opposition d’une part, et les composants du "Bunker" d’autre part (l'armée, la haute finance, les secteurs corrompus par le régime Franquiste), a été dure et difficile. Les protestations des jeunes et des travailleurs étaient intenses jusqu'à ce qu'un consensus soit atteint. Il a abouti à l’organisation des premières élections démocratiques en Juin 1977. Le suffrage a permis d’élire un Parlement National qui s’est autoproclamé en Assemblée Constituante chargée de la rédaction de la constitution de 1978.

Par ailleurs, la transition ne s'est pas arrêtée là ; la consolidation de la démocratie était un processus lent pour créer une nouvelle habitude de vivre ensemble après 40 ans de dictature.

Y a t-il des leçons à tirer de l'expérience de la transition espagnole pour le printemps arabe?