Publié le 23-07-2010

Anathema prend sa revanche sur scène

Le groupe tant attendu, Anathema s’est enfin produit en Tunisie. Les fans du rock et du métal ont enfin eu l’occasion d’assouvir leur soif, après la déception de 2009. En tant que partenaire média, nous étions là pour couvrir l’évènement et prendre en interview le chanteur du groupe Vincent Cavanagh.



Anathema prend sa revanche sur scène

La goulette 22 juillet 2010, l’espace Karraka était prêt a accueillir les amateurs du rock venus avec leurs tenues noires et installés à l’entrée depuis 19h. On s’attendait, donc à avoir du complet au début de la soirée. Cependant, le public à peine remplissait la moitié de l’espace. A s’en rappeler, la colère et la déception de l’année dernière, on ne peut être que surpris par le nombre.
Le concert a commencé avec le groupe tunisien de métal, Carthagods, en première partie. Une demi heure à peu près de tubes connus qui ont été appréciés par le jeune public présent.
Carthagods se sont investis sur scène et ont su gérer à le stress de faire la première partie d’un groupe international mythique.


Un petit temps mort entre la première et la deuxième partie pour laisser le groupe Anathema faire son apparition sur scène. Vincent Cavanagh ne manquait pas de montrer son grand enthousiasme vis à vis du public tunisien. C’est d’ailleurs ce qu’il a exprimé lors de l’interview que vous trouverez dans la vidéo.


Il a fait son salut sur scène en français puis en arabe, en lançant un « chokran » souriant. Cavanagh, ainsi que tous le membres de sa troupe n’ont rien épargné pour récompenser la patience de leurs fans. Spontanéité, humour et harmonie sur scène, même les agents de sécurité ont été enchantés. Ces agents qui nous ont sifflé leur crainte de voir déborder le public. Mais tout était dans les normes.


C’est exactement ce genre de public à qui, le chanteur principal du groupe aspirait. Vincent Cavanagh, a parlé lors de l’interview de son amour à cet enthousiasme et cette spiritualité qu’il adore chez les tunisiens et qu’il a constaté chez ses contacts sur le net. Il a avoué, cependant, que l’annulation du concert en 2009 était très dure pour lui. Il a senti qu’on lui a arraché son plaisir et à la dernière minute. Mais il avait promis en ce moment là de revenir et de se produire dans des meilleures conditions. Choses promises, choses dues. NJ EVENTS s’est mobilisée cette année pour que tout se passe en bonne et due forme et ont relevé le défi.
L’interview, l’ambiance et le spectacle sont ainsi en vidéo. Ne manquez pas de vous faire votre idée vous même.


Source: Amal
anathema-230710-1.jpg anathema-230710-a.jpg anathema-230710-3.jpg
blog comments powered by Disqus