Publié le 26-04-2011

Les agents de police : Entre revendication, légitimité … et crise de confiance

Des dizaines d’agents de police, tous grades confondus, se sont réunis hier devant le siège du ministère de l'Intérieur sis à l’Avenue Habib Bourguiba pour crier leur désarroi et réclamer leurs droits d'être payés au juste-prix dans le cadre d'une justice sociale qui leur garantit d'être traités sur le même pied d’égalité avec tous les citoyens tunisiens…. Les manifestants ont expliqué que ce sit-in n’est qu’une réaction contre l'attitude du ministère qui a ignoré les revendications de ses employés.



Les agents de police : Entre revendication, légitimité … et crise de confiance

Un bon nombre de citoyens ont rejoint les rangs des manifestants pour les soutenir avant de voir quelques uns d’entre envahir le siège du ministère de l’intérieur, chose qui a exigé le recours aux agents de la garde nationale pour maintenir l’ordre et pour calmer les manifestants…

Aussi légitime qu’il soit, ce sit-in n’a pas eu l’ampleur qu’espéraient ses organisateurs qui ont menacé d'observer un autre sit-in si leur revendications ne soient pas prises en considération…

Aujourd’hui, le contexte impose des changements … Le système est en train de changer,  les pratiques et les préjugés doivent faire avec.  Pour certains, la police symbolise la corruption, la fraude et la violence. Pour d’autres, l'image de notre révolution est encore associée à celle d'une police répressive qui a usé de balles réelles contre un peuple sans défense… Des séquelles de " haine " et de " peur " ont  ancré la crise de confiance entre les Tunisiens et le corps de la police après 23 ans de répression, de tortures et d’agressions, mais surtout après les derniers évènements de la révolution…  

En attendant que les temps changent … et en attendant de retrouver " l'autorité de l'état " que M.Beji Caïd Sebsi tente de rétablir, il faut admettre aujourd’hui que les agents de police font partie de ce peuple… Ils doivent bénéficier de leurs droits pour assurer leurs devoirs et pour se dévouer au service de la nation, surtout à cette étape ou la sécurité devient l'objet de toutes les vraies ou fausses rumeurs…


H.Manel
police-260411-1.jpg