Publié le 21-04-2011

Le spectre de la crise plane encore sur Tunisair

La situation difficile et la crise de la compagnie aérienne Tunisair après la révolution ont été au cœur des intérêts de M. Yassine Brahim, ministre du Transport et de l'Equipement, lors d’une conférence tenue hier.



Le spectre de la crise plane encore sur Tunisair

Le ministre a déploré la situation de cette compagnie qui s’est dégradée à cause du "  manque de compétitivité, outre l'interférence liée aux différents intervenants dans les affaires de l'entreprise (présidence, ministère et l'ex-RCD)"  Selon TAP, M. Yassine Brahim a déclaré que " les opérations d'audit, effectuées par son département depuis le mois de février 2011, ont identifié plusieurs lacunes relatives à un certain nombre de projets et d'appels d'offres... »

Pour défier la conjoncture de l’après révolution,  le ministre a tenu à affirmer que " le renforcement de la productivité de Tunisair reste tributaire de la mise en place d'un programme d'avenir garantissant la bonne gestion des activités de l'entreprise ".

Il y a lieu de rappeler que Tunisiar a vécu plusieurs tensions et grèves après la révolution. Le personnel de cette compagnie a dénoncé, à plusieurs reprises, le climat d’injustice et de pression qu’ils sont en train de subir, et ont réclamé le départ de tous les alliés de l’ancien régime…

Aujourd’hui, il serait crucial de veiller à rompre avec le passé, ouvrir le socle de dialogue et définir de nouveaux principes de gouvernance au sein de la compagnie pour survoler la crise ...


H.Manel
tunisair-210411-1.jpg