Publié le 08-12-2021

Le FTDES compare l'aéroport de Tabarka à la prison de Guantánamo

Romdhane Ben Amor, porte-parole officiel du Forum tunisien des droits économiques et sociaux, a déclaré, ce mercredi, que la diplomatie tunisienne a commencé à céder aux pressions des autorités étrangères, concernant l’expulsion des migrants sans respect des droits de l'homme.



Le FTDES compare l'aéroport de Tabarka à la prison de Guantánamo

Romdhane Ben Amor a dénoncé, lors d'une conférence de presse pour le Comité préparatoire de la Conférence nationale sur les mouvements sociaux, la hausse du rythme des expulsions.

Il a fait savoir que la Tunisie reçoit chaque semaine 160 personnes expulsées, soulignant que ce chiffre était de 40.

Il a déclaré que l'aéroport de Tabarka-Ain Drahem a été transformé en prison de Guantanamo pour recevoir les migrants expulsés loin des organisations de la société civile et des médias.