Publié le 15-03-2013

Lotfi Ben Jeddou, nouveau MI, juge ''très difficile'' la mission du ministère

Le nouveau ministre de l'Intérieur, Lotfi Ben Jeddou a jugé jeudi « très difficile » la mission du ministère de l'Intérieur et « est une grande responsabilité en cette étape délicate ».



Lotfi Ben Jeddou, nouveau MI, juge ''très difficile'' la mission du ministère

« C'est aux agents des forces de l'ordre de pérenniser leur mission dans la Tunisie post-révolution », a souligné Lotfi Ben Jeddou qui a pris aujourd'hui ses fonctions lors d'une cérémonie organisée au siège du ministère de L'Intérieur.

Il a assuré qu'il poursuivra la réforme de l'institution sécuritaire entamée par son prédécesseur, soulignant l'importance d'améliorer les conditions morales et matérielles de l'agent de police.

De son côté, l'ancien ministre de l'Intérieur et nouveau chef du gouvernement provisoire Ali Larayedh a noté que le citoyen n'est pas aujourd'hui satisfait du rendement du ministère de l'Intérieur. Et d'ajouter « tant que la volonté existe, l'institution sécuritaire réalisera un progrès vers les objectifs tracés ». « Le peuple tunisien demande d'appliquer la loi, de faire régner la sécurité et d'adopter un comportement ferme à l'égard les criminels », a-t-il fait valoir, affirmant que « la loi s'impose à tous ». « Il ne faut pas être laxiste et se taire face au crime », a-t-il affirmé.

Sur un autre plan, Ali Larayedh a indiqué que l'institution sécuritaire déploie des efforts considérables avec le concours de l'armée nationale dans la lute contre le crime organisé et le terrorisme, appelant les agents des forces de l'ordre à coopérer avec le nouveau ministre.


Source: TAP
benjedoou-150313-1.jpg