Publié le 11-10-2019

Tahya Tounes ne fera pas partie du prochain gouvernement

Mohamed Safi Jallali, membre du Conseil national du mouvement Tahya Tounes a déclaré "Nous sommes le septième parti du prochain parlement et notre position naturelle est celle de l'opposition".



Tahya Tounes ne fera pas partie du prochain gouvernement

Jallali a souligné aujourd’hui vendredi 11 octobre, que le Conseil avait appelé les partis vainqueurs aux élections législatives à accélérer la formation du gouvernement.

Il a souligné que le Premier ministre Youssef Chahed avait exprimé lors de sa présence à l'Assemblée nationale sa disposition à passer le pouvoir.

En ce qui concerne la position du parti lors de l'élection présidentielle qui se tiendra le dimanche 13 octobre 2019, Jallali a annoncé que le Conseil national avait laissé l'initiative de soutenir ses partisans pour choisir entre les deux candidats chacun en fonction de ses convictions.

Il a déclaré : "Nous avons présenté notre candidat au premier tour, et aujourd'hui la bataille électorale ne nous concerne pas".

L’Assemblée nationale a également décidé, selon le même porte-parole, d’organiser un séminaire national pour évaluer les performances du parti lors des élections et lors de la restructuration et de la reconstruction.