Publié le 06-03-2018

Sur les plages tunisiennes : Adieu les bikinis, bonjour le niqab…

Les plages tunisiennes vivent, actuellement, une invasion sans précédent. Contrairement à l’époque de la pré-révolution, on voit sur nos plages de plus en plus de femmes voilées, niqabées et des barbus avec leurs accoutrements présumés « libes charii ». 



Sur les plages tunisiennes : Adieu les bikinis, bonjour le niqab…

Selon le témoignage des habitués des plages des côtes de la capitale, les femmes et jeunes filles ayant l’habitude de se baigner en bikini se font rares. Craignant d’éventuelles attaques organisées par des extrémistes religieux, ces dernières évitent les plages…

Plusieurs tunisiens ont jugé ce phénomène « bénéfique » pour la société tunisienne dans la mesure où ce genre d’habit estimé conforme à la décence protégerait les femmes contre différentes formes d’agression et minimiserait les risques d’harcèlement.

Parallèlement au camp des conservateurs défenseurs de l’habit religieux, un autre camp a affiché sa surprise et son anxiété quant à la propagation de ce phénomène tout en le qualifiant de retour-en-arrière et d’orientation vers l’extrémisme.

A ce propos, le quotidien Assarih rapporte que selon le témoignage de certains maitres nageurs, jeunes filles et femmes en bikini ont été victimes d’agression verbales. Scandalisées à la vue de ces « safirat », des niquabées leur ont réservé un déluge d’insultes…

Notons qu’en vue de préserver l’ordre sur nos plages et afin d’éviter d’éventuels incidents, des unités de l’armée et de la sécurité ont été déployées sur plusieurs régions telles que Hammamet, Sousse, Monastir et Kélibia.


N. J.
maillots-070712-1.jpg