Publié le 05-06-2009

L’épreuve du bac atteint sa vitesse de croisière !

Trois jours déjà que tout le monde ne parle que du bac. Après une première et une deuxième journée, les candidats sont bien trempés dans le bain !



L’épreuve du bac atteint sa vitesse de croisière !

Trois jours déjà que tout le monde ne parle que du bac. Après une première et une deuxième journée, les candidats sont bien trempés dans le bain !

Les épreuves relatives à chaque section prennent leurs cours, tant bien que mal. Les avis diffèrent et divergent. Devant les portes des lycées, rires et pleurs s’entremêlent. Certains cherchent à se rassurer  en comparant leurs réponses à celles de leurs amis. D’autres, plus confiants ou tout simplement fuyant le stress, évitent ce genre de confrontations.

Ce troisième jour n’est pas tout à fait dans la « saga des matières principales ». C’est plutôt un mélange entre les matières et les options. Une variété d’épreuves et des examens ont fait la journée de certains bacheliers et déçus tant d’autres.

Ce n’est pas toujours le coefficient qui détermine l’importance de la matière, certains élèves ont affirmé compter sur les langues pour augmenter leurs moyennes. Il faut avouer que ce genre d’attitude se fait de plus en plus rare vu la détérioration du niveau des lycéens dans les langues étrangères et même dans la langue-mère. 

Enfin, tout dépend de la perception de l’élève et de son degré de préparation à l’épreuve dont les indicateurs continueront à osciller jusqu’à mercredi prochain, ou plutôt jusqu’au 21 juin, jour du résultat.
 
 
Narjes
 

l-bac3-050609-2.jpg l-bac3-050609-3.jpg l-bac3-050609-4.jpg