Publié le 03-09-2011

Précision : il s’agit bel et bien d’un million d’inscrits !

Lors de la conférence organisée ce matin par l’ISIE, M. Kamel Jendoubi a bien précisé que parmi 8 millions et quatre cent mille électeurs inscrits dans les listes électorales du ministère de l'Intérieur et supposés participer aux élections du 23 Octobre, l’Instance a découvert que seulement 7 millions de ces personnes sont en vie et peuvent se doter de leur droit de vote.



Précision : il s’agit bel et bien d’un million d’inscrits !

 Pour cela, l’ISIE a bien précisé que l’inscription volontaire  demeure le seul moyen pour vérifier et cerner le nombre d’électeurs "confirmés" et que tous les Tunisiens répondants aux conditions de vote sont considérés comme inscrits indépendamment  de leur manifestation d’intérêt lors de la dernière campagne d’inscription.

Un détail important : les listes dont parle M. Jendoubi sont des listes extraites de la part des municipalités et des arrondissements des quatre coins du pays.

 La faute de qui ? Il s’agit évidemment et selon le président de l’ISIE d’un retard de l’actualisation des actes de décès de ces personnes. « Plus d’un million d’actes de décès ne sont pas encore établis».


Source: S.M.