Publié le 11-08-2011

ISIE : Avec la propagande et l’argent politique, les élections courent le risque de faux calculs ...

La lenteur de l’inscription sur les listes électorales, le grand nombre des partis politiques, la présence douteuse des restes de l’ancien régime et le financement politique sont des éléments qui ne cessent de générer des craintes de fraudes qui pourraient, décidément, influer les données lors du rendez vous électoral.



ISIE : Avec la propagande et l’argent politique, les élections courent le risque de faux calculs ...

A l'étape actuelle, l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections a bien dressé son calendrier électoral en fonction du contexte. Hier, lors d’une conférence de presse tenue à la Cité des Sciences en présence de M.Kamel Jendoubi, les membres de l’Instance ont convié les organisations désirant observer les élections à faire une demande d'accréditation afin de veiller à garantir le respect des normes démocratiques minimales.

M.Mohamed Chafik, membre de l’ISIE et maître de conférences à la faculté des droits et des sciences politiques de Tunis a cité au cours de son intervention les principes de la propagande électorale  et a justifié les lacunes, et même les failles, enregistrées en Tunisie par le manque d’expérience en matière électorale, mais également par la abondance des propagandes et des messages transmis par les partis politiques et les médias en absence d’un projet de loi qui organise strictement la campagne électorale.

M.Mohamed Chafik a expliqué aux présents que la propagande électorale qui a des règles à respecter ne doit pas, et en aucun cas, avoir libre cours, dans les lieux de culte, les postes de travail et les établissements éducatifs et universitaires. Elle ne doit en aucun cas diffuser ou véhiculer, même implicitement des messages de haine, d’extrémisme et de discrimination.

Dans la même intervention, M.Chafik a traité la problématique de l’argent politique et du financement des partis avant et au cours de la campagne électorale. Il a insisté sur l'influence incontestable de l'argent politique pour certains partis sur la scène politique en Tunisie.

Plus de détails dans la vidéo en jointure sur les principes de la propagande électorale et sur la lancinante question du financement occulte des partis politiques :


Source: H.Manel
elect-110811-1.jpg