Publié le 15-07-2011

Ettakatol : Un programme de 100 propositions qui veille au bonheur du Tunisien !

Dr.Mustapha Ben Jaâfar, le secrétaire général du Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FDTL) a fait les gros titres de la presse nationale depuis le lancement du programme de son parti développé en 100 propostions au cours d'une conférence de presse tenue hier…



Ettakatol : Un programme de 100 propositions qui veille au bonheur du Tunisien !

Contrairement à ce que pensent probablement certains, ce n’est pas parce que l’on est homme politique que l’on doit lancer des slogans brillamment structurés et que l’on doit vendre des images redorées parfois plus importantes que les idées. Ce n’est pas parce que l’on est homme politique qu’on doit se concentrer sur les chiffres et les statistiques …. Maintenant, le tour doit été joué sur la crédibilité, nous devons mettre l'accent sur la valeur de l’HUMAIN, de ce citoyen qui doit être au cœur de tout courant de changement, aujourd’hui et demain, a précisé Dr.Mustapha Ben Jaâfar, le secrétaire général du Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FDTL)

Dévoilant un programme fortement " optimiste " développé en 100 propositions focalisés, essentiellement, sur le volet social, Dr.Mustapha Ben Jaâfar a dressé les grandes lignes qui doivent être mis en avant dans la prochaine étape : La fondation d’une deuxième République fondée sur une nouvelle Constitution qui conserve les acquis, la rupture totele avec la dictature de l'ancien régime, la création de toutes les garanties qui ancrent l’égalité et les droits du citoyen devant une justice indépendante, le lancement d’un nouveau modèle de développement pour une Economie Solide et Solidaire…

Décidément, Dr.Mustapha Ben Jaâfar, Ettakatol mise sur " le bonheur du Tunisien " : " Nous proposons le régime de cinq jours de travail par semaine. Le Tunisien doit s’épanouir et ceci l’aidera à se sentir citoyen et à être plus productif". Outre, le changement politique, le Tunisien de l'après 14 Janvier attends des réformes structurelles au niveau du système éducatifs, l’emploi , le processus de développement économique et autres. Il a égamlement  besoin de nouvelles formes de divertissement (sport, musique, espaces culturels…)

Pour le volet économique, le programme prévoit de favoriser la relance économique, la cohésion sociale et la croissance durable, l’investissement et l’entrepreneuriat dans le cadre d’un nouveau modèle de développement, favoriser la culture d’entreprise citoyenne, mais également œuvrer à la modernisation de l’administration des impôts en simplifiant la norme fiscale et à réduction de la fracture régionale qui était à l’origine de plusieurs conflits sociaux depuis des années...

 

Plus de détails dans la vidéo en jointure :


H.Manel
mustaph-150711-1