Publié le 11-07-2011

M.Kamel Jendoubi donne le coup d’envoi à la campagne w9ayet bech t9ayed

L’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections a annoncé lors d’une conférence tenue ce matin que le coup d’envoi a été donné à partir d’aujourd’hui à l’enregistrement sur les listes des elections dans les municipalités, les délégations et les bureaux régionaux pour que chaque citoyen puisse exercer son droit de vote.



M.Kamel Jendoubi donne le coup d’envoi à la campagne w9ayet bech t9ayed

M.Kamel Jendoubi, président de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections a expliqué que les Tunisiens, sur tout le territoire et dans toutes les régions du pays, ainsi que les Tunisiens résidents à l'étranger, sont appelés à s'inscrire sur les listes dès maintenant jusqu’au 02 août 2011, le dernier délai. Il a ajouté que l’enregistrement des électeurs Tunisiens se fera en vertu des dispositions des articles 3 et 6 du décret-loi n° 35 de l'année 2011 en date du 10 mai 2011 relatif à l'élection des membres de l’Assemblée Nationale Constituante. Il a souligné que l’enregistrement sur les listes de vote ne se fera plus, jamais, à la base des données déjà utilisées par le Ministère de l’Intérieur sous les règnes de l’ancien régime.

Interrogé par plusieurs journalistes sur le contrôle de la transparence de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections, M.Kamel Jendoubi a expliqué que les activités de l’Instance et l’enregistrement pour le vote se font sous un contrôle " directe " de la magistrature qui veille au bon déroulement et à l’application des lois, mais également sous le contrôle du peuple qui aura un rôle crucial d’observation, d’évaluation et de critique.  

Concernant les Tunisiens résidents à l'étranger, M.Kamel Jendoubi a précisé que ces derniers doivent se présenter auprès des consulats de leur pays de résidence pour l’enregistrement et doivent disposer de leurs cartes d’identité nationale et/ou le passeport. Quant aux Tunisiens " sans papiers " , ils pourront également exercer leur droit de vote mais à condition d'avoir une carte d’identité s’ils ne possèdent pas de passeport.

Pour plus d’informations, voir le site de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Élections ou l'intervention de M.Kamel Jendoubi dans la vidéo en jointure  : 


Source: H.Manel
w9ayyet-110711-1.jpg