Publié le 05-05-2011

Avez-vous déjà vu un parti politique qui refuse un visa fondé sur la loi obsolète de Ben Ali ?

Une 1ère en Tunisie : Un parti politique qui refuse d’avoir un visa fondé sur la loi " obsolète " de Ben Ali , un parti qui traite de la valeur humaine avant toute autre considération, une idéologie pertinente qui semble dès la 1ère perception différente de la langue de bois qu'on a toujours entendu parler , depuis plus de 23 ans et la maintenant même après la chute du régime Benaliste. Une vision innovante qui va loin des sentiers battus et qui mérite une analyse qui va au dela de tout ce qui peut être dit à son propos …



Avez-vous déjà vu un parti politique qui refuse un visa fondé sur la loi obsolète de Ben Ali ?

Une 1ère en Tunisie : Un parti politique qui refuse d’avoir un visa fondé sur la loi " obsolète " de Ben Ali , un parti qui traite de la valeur humaine avant toute autre considération, une idéologie pertinente qui semble dès la 1ère perception différente de la langue de bois qu'on a toujours entendu parler , depuis plus de 23 ans et la maintenant même après la chute du régime Benaliste. Une vision innovante qui va loin des sentiers battus et qui mérite une analyse qui va au dela de tout ce qui peut être dit à son propos …

 

Notre invité à Tuniscope, le Dr. Hisham Sharif, porte parole et coordinateur général du parti des "Démocrates Libéraux"  a évoqué les traits d’une vision assez particulière de la scène politique en Tunisie , a parlé de l’idéologie de son parti et a expliqué les points importants d’une " feuille de route " ou d’un " planning " qui peut , avec l’accord et la coordination des citoyens, contribuer positivement à amener le pays loin de l’ambre de la crise et à éviter le spectre des risques aujourd'hui et demain …


Source: H.Manel
hishem-050411-1.jpg