Publié le 19-05-2010

Les mascarades de la télé réalité: plus hypocrite que ça, tu meurs

Scandales à gogo, histoires douteuses, amourettes, délires, guerres de clans… Bienvenue a la télé réalité appelée encore « the reality TV ».



Les mascarades de la télé réalité: plus hypocrite que ça, tu meurs

 
Scandales, histoires douteuses, amourettes, délires, guerres de clans… Bienvenue a la télé réalité appelée encore « the reality TV ».
 
Autrefois, le fameux Stanley Kubrick avait dit : «Les couleurs de la vie paraissent vraiment vraies quand on les voit sur un écran». Cependant, dans les émission de la télé réalité, le mélange des couleurs n’en fait des fois qu’un tableau étrange d’images entremêlées. Pour tout vous expliquer, commençons par le commencement.
 
Le premier spécimen a vu le jour en Allemagne sur la chaine ZDF sous forme d’une émission (Aktenzeichen XY) à laquelle appelle les spectateurs à faire les reconstituions des faits dans des affaires criminelles. Le concept actuel de la reality TV n’a connu sa forme actuelle, par contre, qu’avec An American Family, une émission diffusée sur la chaine américaine PBS en 1973. Il s’agissait de suivre le dénouement d’une histoire de divorce dans une famille américaine. C’est justement la première fois où les caméras d’une télé se permettent de s’introduire sans intimité dans la vie privée des gens. S’enchainent ensuite « The Family » en Grande Bretagne et « The Real World » sur MTV.
 
Les émissions de reality show connaissent leur plus grand développement avec l’émission hollandaise « Big Brother » qui a crée des polémiques énormes poussant le phénomène davantage à se propager. S’enchainent alors des titres dont nous avons tous, au moins, entendu parler: Loft Story, Star Academy, Koh-lanta, Secret Stroy etc.. Peu importe la variété des cadres, le principe est toujours le même : filmer sans pudeur aucune ; la vie d’un groupe de personnes célèbres ou non, ayant accepté de s’exposer devant les caméras.
Ce type d’émissions occupe les prime times et procure des profits colossaux aux producteurs grâce aux espaces alloués à la publicité. Ça attire, ça ne laisse pas indifférent, ça rapporte. Le nombre des téléspectateurs qui suivent les émissions de télé réalité est grandiose. Les échos même des épisodes les suivent dans leurs discussions quotidiennes et ils adorent faire de leurs personnages des « gentils » et des « méchants » à leurs goûts. Le phénomène est aberrant ! D’une part, les participants à ces émissions n’ont pas de problème à étaler leur linge sale devant le public. D’autre part, ce même public, ne se sent pas dérangé de suivre des scènes peu scrupuleuses en famille. Quels messages et quels comportements ces émissions sont entrain de véhiculer et d’apprendre?
 
Certes, il y a beaucoup de vérité cachée dans les reality shows. Aussi spontané que l’on peut être dans la vie, on sera toujours influencé par la caméra. Soit pour cacher, soit pour gonfler une réalité, il y a une bonne dose d’hypocrisie dans les rapports entretenus au sein du groupe des participants. En revanche, n’étant pas dupe pour ne pas le savoir, le téléspectateur trouves malgré tout du suspens dans ce jeu de la télé.
 
Articles en lien:
 
Amal

telerealite-190510-1.jpg