Publié le 29-06-2022

Un Palestinien du Jihad islamique tué par l'armée israélienne en Cisjordanie

Un Palestinien membre du Jihad islamique a été tué mercredi 29 juin à l'aube lors d'une opération de l'armée israélienne à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, selon des sources palestiniennes.



Un Palestinien du Jihad islamique tué par l'armée israélienne en Cisjordanie

Mohammad Marei, âgé de 25 ans, a été tué d'une balle dans la poitrine, a indiqué à l'AFP le ministère de la Santé palestinien. Selon l'agence de presse palestinienne Wafa, il a été tué par des soldats israéliens lors d'un raid de l'armée à Jénine.

L'armée israélienne a indiqué que des soldats avaient procédé à l'arrestation de deux Palestiniens «recherchés pour activités terroristes» dans la ville palestinienne de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée. «Lors des opérations, plusieurs suspects ont lancé des engins explosifs sur les soldats qui ont répliqué par des tirs», a-t-elle ajouté dans un communiqué, précisant qu'un Palestinien avait été touché sans donner davantage de détails. Le mouvement armé palestinien Jihad islamique a indiqué dans un communiqué que Mohammad Marei était un de ses «combattants».

Opérations quasi-quotidiennes
L'armée israélienne a multiplié ces dernières semaines les raids à Jénine, dont le camp de réfugiés est un bastion des factions armées palestiniennes d'où étaient originaires des auteurs d'attaques récentes en Israël. Depuis fin mars, les forces de sécurité israéliennes mènent des opérations quasi-quotidiennes en Cisjordanie à la suite d'une série d'attaques perpétrées par des Palestiniens et des Arabes israéliens en Israël et en Cisjordanie dans lesquelles 19 personnes, en majorité des civils, ont perdu la vie.

Lors de ces opérations de l'armée israélienne, au moins 48 Palestiniens et trois assaillants Arabes israéliens ont été tués, en partie des membres de groupes armés, mais aussi des civils, dont une journaliste couvrant une opération à Jénine.


AFP