Publié le 23-06-2022

La Banque Mondiale : ‘’A cause des contraintes, l'investisseur préfère investir dans un autre pays’’

Ferid Belhaj, vice-président de la Banque mondiale, chargé de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient, est revenu sur la situation financière en Tunisie.



La Banque Mondiale : ‘’A cause des contraintes, l'investisseur préfère investir dans un autre pays’’

Encore une fois, il a souligné la nécessité de changer le climat économique en Tunisie, d'encourager l'investissement et de travailler à faciliter les démarches pour les jeunes.

Et d’ajouter :’’ l'Etat doit cesser de chercher des aides toutes prêtes sans actions, car parmi les solutions envisageables, figure l'encouragement à l'investissement.’’

"A cause de plusieurs contraintes, l'investisseur se rétracte et préfère investir dans un autre pays", a réaffirmé le responsable sur les ondes de Mosaique fm.