Publié le 16-01-2022

Maltraité, l'artiste Saja demande la récupération de ses tableaux du pavillon tunisien à l'Expo Dubai

L'artiste SAJA a adressé une lettre ouverte au Président de la République, la Ministre de la Culture, la ministre du commerce et du développement des exportations.



Maltraité, l'artiste Saja demande la récupération de ses tableaux du pavillon tunisien à l'Expo Dubai

L'artiste SAJA écrit : Je demande la récupération de mes tableaux et la garantie de mes droits auprès du CEPEX

En septembre, j’ai rencontré pour la première fois des responsables au CEPEX en vue d’une exposition de mes tableaux au pavillon tunisien à EXPO DUBAI (exposition universelle).

J’avais accepté sans aucune condition et gratuitement (la participation à un tel évènement mondial est une fierté et une consécration artistique)

Un contrat allait être signé garantissant les droits de chaque partie

Un contrat d’assurance des tableaux allait être signé

Mes oeuvres devaient être visibles et accessibles aux visiteurs

Le Cepex devait participer (contre ma participation gratuite avec près de 20 toiles) au frais de transport et d’encadrement

J’attends toujours depuis 4 mois :
Les tableaux sont exposées dans un pavillon VIP fermé et inaccessible au public contrairement à notre accord aucun contrat n’a été signé aucune assurance ne m’a été communiquée surtout qu’un des tableaux est arrivé endommagé à Dubai

Aucune participation aux frais

Aucune invitation même à l’Expo

Aucune citation dans les communications du CEPEX alors que la page Facebook reste plusieurs semaines inactive sans aucune publication

Le 09 novembre, après plusieurs essais, j’ai rencontré les deux mêmes responsables au CEPEX et on m’avait promis la signature du contrat le 16 novembre, la couverture de l’assurance des toiles endommagées et le déplacement de certaines toiles dans le pavillon principal.

Aucune suite aux promesses.

Suite à de nouvelles innombrables relances en décembre et en janvier le responsable m’a à nouveau promis la signature du contrat début janvier après le retour du commissaire de l’Expo et toujours rien.

Je vous demande M. Le Président de la République et Mesdames les ministres de garantir mes droits en tant qu’artiste tunisien et de m’aider à récupérer mes toiles le plus tôt possible.

l’Artiste Saja
 


expo-dubai-160122-3.jpg