Publié le 14-05-2013

Ettakatol répond aux propos de Karima Souid

Dans un communiqué dont on a reçu une copie, Ettakatol répond aux propos de la députée Karima Souid.



Ettakatol répond aux propos de Karima Souid

Ci-joint le texite du communiqué :


Suite aux calomnies proférées par la députée Karima Souid à l’encontre de notre parti mais aussi aux écarts de langage indignes des élus de la république, nous aimerions éclaircir rapidement quelques points en refusant de tomber dans ce niveau de débat qui ne sert ni les tunisiens, ni la démocratie tunisienne :

- Mme Souid, illustre inconnue avant 2011, a été élue sur une liste électorale d’Ettakatol composée de 5 personnes. Les tunisiens qui l’ont élue ont élu une liste (et non une personne) pour le programme du parti, pour son image et celle de ses leaders, pour ses valeurs, pour son actif dans l’opposition; son militantisme pour les droits de l’homme, pour la justice et pour la démocratie.


Par ces agissements et son comportement, Mme Souid ne respecte nullement cette image de modération, de crédibilité et de responsabilité qu'ont choisie les électeurs pendant les élections d'Octobre 2013. Avec un minimum requis de correction politique et par respect pour ceux qui ont élu cette liste, cette députée devrait démissionner aujourd'hui de l’assemblée.

- Tout en étant de fervents défenseurs de la liberté de la presse, et en attendant que le métier de journaliste et que le secteur puisse se réorganiser et se restructurer, nous appelons vivement les médias et la presse en général à se concentrer sur le travail politique réel, et d’éviter de relayer des paroles de très bas niveau qui poussent à la violence verbale, voire ensuite à la violence physique, destructrice pour la transition démocratique.


Communiqué
tak-130513-1.jpg