Publié le 19-10-2009

Tunisie: Grippe A H1N1, doit-on avoir peur?

 La grippe A H1N1 se retrouve au centre des débats, tout le monde en parle, et tout le monde a peur de l’attraper.  Mais cette peur est-elle justifiée quand on sait que la grippe saisonnière fait chaque année entre 250 000 et 500 000 victimes dans le monde, soit près de cent fois plus que la grippe porcine ?



Tunisie: Grippe A H1N1, doit-on avoir peur?

La grippe A H1N1 se retrouve au centre des débats, tout le monde en parle, et tout le monde a peur de l’attraper.  Mais cette peur est-elle justifiée quand on sait que la grippe saisonnière fait chaque année entre 250 000 et 500 000 victimes dans le monde, soit près de cent fois plus que la grippe porcine ?

Quelques statistiques récentes démontrent que les internautes tunisiens naviguent de plus en plus sur les sites de santé et de prévention contre les maladies. Le phénomène s’est bien évidemment accentué avec les cas de grippe porcine détectés récemment. Et pourtant, le dernier rapport de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), paru sur son site web le 16 octobre,  mentionne 4735 victimes de la grippe porcine dans le monde cette année, contre une moyenne de plus de 300 000 décès annuels attribués à la grippe saisonnière. On se demande alors, si on n’en fait pas trop autour de la grippe A ?

Vu les chiffres, on a tendance à répondre par l’affirmative. Mais en effet, la réponse est mitigée. Et pour cause, les deux grippes n’agissent pas de la même façon et n’affectent pas les mêmes personnes.  La grippe A H1N1 est préoccupante car elle est imprévisible, mais pas seulement. En fait, la grippe saisonnière, est généralement fatale pour les personnes âgées (+ de 65 ans), fragiles (atteintes de maladies chroniques) et les bébés (moins de 2 ans).  Par contre la grippe A,  touche toutes les catégories de personnes, y compris les groupes d’âges qui ne sont pas considérés à risques, en l’occurrence les adultes, les jeunes et les enfants en bonne santé. Autre différence, la grippe A serait, selon certains chercheurs, plus contagieuse que la grippe saisonnière. Sa propagation est donc plus rapide.

Les symptômes à peu près identiques (fièvres, maux de têtes, fatigue, nausées, irritation de la gorge, éternuement, et toux) se manifestent plus lentement pour la grippe A H1N1 (à peu près 5 jours) que pour la grippe saisonnière (1 à 2 jours). Mais là, où la grippe A justifie sa crainte, c’est qu’on ne connaît pas encore grand chose sur son évolution.

Pour le moment, les cas recensés en Tunisie ont été, à priori, tous traités. Mais l’arrivée de l’hiver va certainement faire progresser le virus vers l’hémisphère nord dont fait partie la Tunisie. Fait rassurant, le vaccin préventif sera disponible fin octobre.

Un petit conseil en attendant le vaccin contre la grippe A, n’oubliez pas de vous vacciner contre la grippe saisonnière le plus vite possible !

 

Sarah


l-grippea-191009-1.jpg