Publié le 30-09-2019

Samir Taieb donne encore la preuve de son incompétence

Le salon SIAMAP de l’agriculture a été l’occasion d’exposer tout ce que recèle notre pays comme compétences et savoir-faire pas seulement en agriculture et en agronomie mais également en technologies de pointe appliqué à l’agriculture. Seul problème : c’est qu’on a l’impression que le ministre n’avance pas à la même vitesse.



Samir Taieb donne encore la preuve de son incompétence

Un exposant au salon, président d’une entreprise canadienne de procédés technologiques appliqués à l’agriculture, présentait ses dernières trouvailles d’analyse de pointe du sol et des végétaux au laser. Dans un statut qu’il a partagé sur son Facebook, il a raconté une brève interaction avec le ministre de l’Agriculture qui semble dépassé par les procédés sophistiqués qu’on lui proposait.

Samir Taieb, qui clamait une agriculture 2.0 en préférant importer les drones au lieu de les fabriquer, a demandé sur un ton amusé en voyant les échantillons traités au laser qu’on lui tendait si c’était un jeu de Kharbaga.

La blague aurait pu être drôle s’il n’y avait pas des précédents à ce ministre de l’Agriculture qui s’y connait si peu et s’il n’avait pas déjà cumulé les petites remarques assassines de la sorte alors que son bilan est plus que médiocre.


siamap-stat-300919.jpg samir-kharbga-300919.jpg