Publié le 12-09-2019

Abir Moussi : Je ne légaliserai pas l’homosexualité

La candidate aux élections présidentielles anticipées, Abir Moussi a déclaré aujourd’hui jeudi 12 septembre, qu’elle ne va pas dépénaliser l’homosexualité, ni la légaliser.



Abir Moussi : Je ne légaliserai pas l’homosexualité

La présidente du Parti Destourien Libre a tout de même insisté sur le fait qu’elle ne permettra aucune atteinte de l’intimité physique des Tunisiens. Elle a ajouté que concernant le test anal, la pratique sera organisée et cadrée par la loi et dans le respect de l’intégrité physique.

La candidate a exprimé, par ailleurs, son refus du projet actuel de l’égalité successorale, en considérant que ce n’est qu’une manipulation des droits de la femme.

D’un autre côté, elle a précisé que certains dossiers chauds seront réexaminés et que certaines vérités seront divulguées en ce qui concerne le sujet des départs vers la Syrie, les assassinats politiques, l’appareil secret et la propagation du terrorisme.