Publié le 11-09-2019

Bochra Bel haj Hmida accuse Hafedh Caid Essebsi

Bochra Bel haj Hmida a partagé sur son profil Facebook une vidéo adressée à Hafedh Caid Essebsi suite à la rumeur de sa demande d’exil politique en France, et dans laquelle elle vide son sac.



Bochra Bel haj Hmida accuse Hafedh Caid Essebsi

Elle lui a dit « Vous nous avez fatigué à Nidaa Tounes et fatigué Feu votre père. Même si je ne vais pas donner les détails parce que je tiens à une certaine discrétion, je tiens à vous rappeler qu’à une certaine époque, on vous a convaincu de devenir un leader ».

Elle a ajouté : « Depuis, on a tous souffert à Nidaa Tounes et dans tout le pays. Même BCE avait souffert, paix à son âme. Sans dire les détails, vous nous avez frappé, mis à la porte et n’avez pas accepté les résultats des élections primaires. Par la suite, vous avez tout fait pour éjecter Habib Essid du gouvernement parce qu’il avait pris position sur certains points et que vous n’avez pas apprécié ».

Plus loin, elle explique « Cette fois vous avez encore voulu destituer Youssef Chahed, mais tout le monde a refusé. Vous avez par ailleurs accepté de montrer BCE dans cette photo affreuse diffusée par El Hiwar le montrant assis à son bureau avec un livre de Droit devant lui. Vous avez aussi exigé que votre père se présente aux élections présidentielles quitte à devenir comme Bouteflika. »

« Je vais évoquer un petit évènement qui a eu lieu après mon départ de Nidaa Tounes, BCE m’avait alors appelé pour me demander de revenir au parti, j’avais alors refusé en prétendant que le parti était désormais rempli de corrompus, Beji m’avait rassuré en me disant que les primaires du parti vont avoir lieu et que la composition allait changer: c’était la preuve ultime pour moi que BCE était contre votre envie d’hériter de son poste » relate-t-elle.

Par ailleurs, elle a insisté sur le fait qu’elle n’avait pas peur, que ni les menaces ni les mises en garde ne pourraient la déstabiliser et que lui, Hafedh, était le seul à avoir trahi El Beji. Elle lui a conseillé à la fin de la vidéo « Essayez de penser à l’intérêt de la Tunisie, votre pays celui de votre famille et de vos enfants ».