Publié le 10-09-2019

En vidéos : Tous les détails sur la 2e édition du sommet africain des startups

Une conférence de presse a été organisée, dans la matinée du mardi 10 septembre, pour présenter la deuxième édition du sommet africain des startups ” Afric’Up “ prévus les 24 et 25 septembre. 



En vidéos : Tous les détails sur la 2e édition du sommet africain des startups

Placé sous le signe « Smart Cities et Open Innovation en Afrique, quelles opportunités pour les startups ?, cet évènement a pour objectif est d'outiller et d'impulser une culture de l'innovation et d'intelligence collective, de croissance partagée et d'expérimentation aux startups africaines.

M. Skander Haddar, organisateur d'Afric’Up , a annoncé, lors de cette conférence de presse, que la deuxième édition de ce sommet réunira environ 1200 personnes, dont près de 500 startups africaines. Il verra la participation de bailleurs de fond, investisseurs, multinationales, incubateurs et experts. 

Dédié à l'innovation, à l'entrepreneuriat et à la valorisation des talents de la jeunesse africaine aux yeux du monde, cette édition promet d'être exceptionnelle. Au programme : Conférences, workshops, deal room, hackathons, startup Pitch ainsi que des espace d'exposition...

Mohamed Dalla, ambassadeur Smart Africa, a souligné, lors de la conférence de presse, que l’objectif est de créer un marché africain dédié au digital qui repose sur 4 piliers, à savoir l’infrastructure, la digitalisation du gouvernement, le renforcement de la formation des jeunes et l’innovation.

Cet évènement, qui sera marqué par la présence de 20 ministres africains et personnalités officielles, veille à créer une dynamique entrepreneuriale, à encourager les collaborations ainsi que les échanges afin de valoriser les compétences, les success stories, de faire émerger les nouveaux champions du digital africain et célébrer les femmes « digital maker ». 

M. Tobias Seiberlich, Coordinateur du cluster économique à la GIZ, a, quant à lui, précisé que le programme Make-IT in Africa, lancé par la GIZ, s’est associé à cet évènement. L'objectif est de rapprocher les startups africaines et les grands groupes internationaux.