Publié le 09-09-2019

La diplomatie de Mourou veut s’imprégner d’un aspect économique

Dans une salle du siège de la campagne, contiguë mais néanmoins rempli de journalistes, s’est tenue aujourd'hui lundi 9 septembre la conférence de presse du candidat d’Ennahdha à la présidence, Abdefattah Mourou.



La diplomatie de Mourou veut s’imprégner d’un aspect économique

Pour annoncer son programme, le candidat a choisi de répondre aux questions des journalistes tunisiens et étrangers. Et le premier aspect sur lequel a insisté Mourou dans ses réponses a été l’aspect économique dont doivent s’imprégner les relations diplomatiques avec les autres pays, selon lui.

Il ne suffit pas de chercher à instaurer une démocratie et un pays qui jouit des libertés mais il faut aussi penser à profiter de nos relations et à instaurer des initiatives de relance économique comme créer une chambre de compensation entre deux banques centrales. Cette dernière pourrait nous dispenser de passer quand on paye nos transactions de passer forcément par l’euro ou le dollar.

Mourou a déclaré l’importance de capitaliser sur l’Afrique, à qui nous avons donné le nom (Comme il le rappelle) et de s’y tourner vers des pays émergents qui réalisent jusqu’à 8% de croissance.

Mais il a annoncé que pour cela il fallait d’abord intensifier la représentativité de la Tunisie sur le continent africain et ensuite faciliter la vie des jeunes africains venus en Tunisie étudier, parce qu’ils représentent les vrais ambassadeurs de la Tunisie demain dans leurs pays.