Publié le 29-07-2019

La vitamine D pourrait ralentir le développement du diabète

Selon une nouvelle étude de chercheurs canadiens, la vitamine D constitue un moyen accessible pour lutter contre le développement du diabète de type deux et peut être efficace pour la prévention de cette maladie.



La vitamine D pourrait ralentir le développement du diabète

Des chercheurs canadiens de l’Université Laval au Québec ont publié dans la revue European Journal of Endocrinology les résultats de leur étude sur les effets de la vitamine D sur l’organisme des patients atteints de diabète ou identifiés comme présentant un risque élevé de développement de cette maladie. Selon leur recherche, la vitamine D a une influence positive sur les patients et peut être utilisée dans la lutte contre cette maladie.

Les résultats de cette étude ont confirmé qu’un supplément en vitamine D peut ralentir la progression du diabète de type deux chez les patients nouvellement diagnostiqués et chez les prédiabétiques.

Au cours de l'expérience, les scientifiques ont donné aux sujets, prédisposés ou diagnostiqués du diabète, une dose de cette vitamine supérieure à la norme de cinq à dix fois. Après six mois d’expérience, leur état s’est amélioré.

Cependant, aucun changement n'a été noté parmi ceux atteints du diabète depuis longtemps. Les experts l’ont expliqué par la difficulté à détecter l’amélioration de la fonction métabolique chez les personnes ayant cette maladie depuis une longue période.

Outre le ralentissement et la prévention du diabète, la vitamine D peut servir de base pour améliorer l’état général de la santé. La vitamine a des effets osseux, cellulaires, musculaires et cardiovasculaires. Elle aide le système immunitaire et peut réduire l’état de fatigue.

Pour consommer plus de vitamine D, nul besoin de consommer des gélules de vitamines, car cette substance précieuse est contenue dans des aliments ordinaires. Pour la plupart, il s’agit de poissons gras et d’huiles. Parmi ces aliments, il y a l’huile de foie de morue, le hareng, les maquereaux, les sardines, le thon en boîte et le saumon, ainsi que le chocolat noir, le lait, les œufs et les champignons.