Publié le 11-06-2019

Kais Saied, président malgré lui

Kais Saied, professeur universitaire en droit constitutionnel qui avait déjà annoncé sa candidature aux prochaines élections présidentielles, a bien voulu donner une interview au journal Al Charaa Al Magharbi pour expliquer la motivation de sa candidature ….ou pas!



Kais Saied, président malgré lui

Kais Saied a déclaré dans cette interview ne pas vouloir devenir président, mais y être forcé. Il ajoute qu’il ne compte même pas voter pour lui-même, ni sa femme non plus, qui ne sera pas par ailleurs la première dame de la Tunisie. Autant de déclarations de fausse modestie tellement grotesque qu’on en arrive à préférer l’égo de certains autres candidats qui eux par contre assument pleinement leur rôle et se présentent comme les sauveurs de la Tunisie.

Par ailleurs, ce candidat qui se sacrifie pour la bonne cause, souhaite se réapproprier la religion musulmane et insiste pour se démarquer du parti islamiste Ennahdha. Il souligne qu’il ne partage pas leur vision des choses et ose même relativiser l’efficacité des solutions que les Nahdhaoui proposent.

Saied avance tout de même qu’il faut porter un programme avec une considération sociale et économique des besoins de la Tunisie mais dont il ne dessinera pas les aspects. Il ne fera que refléter les aspirations du peuple, abolissant ainsi la conception même de la politique : une conception élitiste. Une élite dont il est censé faire partie pour leader justement le peuple vers de meilleurs horizons.
 



blog comments powered by Disqus