Publié le 14-05-2019

Les banques souffriront d’un manque de liquidités en 2019

Le gouverneur de la Banque Centrale, Marouane Abassi, a annoncé lundi 13 mai 2019 que l’année 2019 sera une année difficile pour les banques tunisiennes à cause du manque de liquidités.



Les banques souffriront d’un manque de liquidités en 2019

Abbassi a expliqué, lors de la séance d’audience tenue par la commission de législation générale à l’ARP dans le cadre de l’examen du projet de loi des garanties mobilières, que les banques dans les années prochaines se dirigeront vers la fusion entre elles pour créer des entreprises bancaires capables de concurrencer leurs homologues.

Abassi a ajouté que la banque centrale tunisienne imposera des amendes à nombre des banques qui se trouvent en Tunisie à cause des infractions telles que le non-respect du système bancaire dans la transmission à la BCT des données demandées ainsi que d’autres infractions se rapportant à l’octroi de crédits.

En évoquant la loi des garanties mobilières, il a souligné le fait que cette loi réduira les dangers que vont affronter les banques dans l’octroi des crédits et permettra également aux entreprises, notamment les PME, de ne pas avoir recours au financement parallèle.

La loi des garanties mobilières implique la création d’un registre électronique des garanties mobilières qui enregistre toutes les biens mobiliers présentés par les entreprises comme garanties.