Publié le 22-03-2019

En vidéos: Le gouvernement a fait de la transition énergétique du pays une priorité absolue, affirme Slim Feriani

La Chambre de Commerce Tuniso-Britannique, sous l’égide du Conseil des Chambres Mixtes (CCM), a organisé à Tunis le Vendredi 22 Mars un petit déjeuner débat sur le thème de « Stratégie et Développement du secteur de l’Energie », en présence de M. Slim Feriani, Ministre de l’industrie et des PMEs.



En vidéos: Le gouvernement a fait de la transition énergétique du pays une priorité absolue, affirme Slim Feriani

L’évènement qui s’inscrit dans le cadre des activités du CCM, a permis un débat franc et constructif avec une audience nombreuse sur les différents aspects du secteur de l’énergie et sur les challenges à venir, abordant les thèmes de l’exploration et la production, la distribution, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, les interconnections, ou encore la Responsabilité Sociale des Entreprises.

Le Ministre Slim Feriani a remercié le Conseil des Chambres Mixtes et la Chambre de Commerce Tuniso-Britannique pour cette initiative, et pour le « choix d’un sujet extrêmement pertinent pour l’avenir de la Tunisie ». Il a aussi rappelé que « Nous vivons un état d’urgence énergétique » et que face à cette situation « le gouvernement a fait de la transition énergétique du pays une priorité absolue ».

Le Ministre Slim Feriani a présenté les grandes lignes de la stratégie et des avancées du gouvernement dans le secteur de l’énergie, insistant sur les énergies renouvelables, la diversification du mix énergétique, la maitrise de l’Energie, ou encore la réactivation de l’exploration et la production. Il a aussi mis en avant le sujet de la recherche et de la formation, et le travail entamé pour « créer le premier centre tunisien de formation sectorielle dans les métiers pétroliers de l’amont et de l’aval ».  

Mehdi Ben Abdallah, Président de la Chambre de Commerce Tuniso-Britannique, a ouvert la conférence en présentant une rétrospective des politiques énergétiques depuis l’indépendance, et en rappelant que « On a besoin aujourd’hui d’une nouvelle politique énergétique stratégique, celle de 2030, celle de 2050, celle de demain, celle qui permettra à nos enfants plus tard de construire les prochaines étapes des futures politiques énergétiques ».

Mehdi Ben Abdallah, tout en élaborant sur le secteur de l’Exploration et de la Production et celui des Energies Renouvelables, a également insisté sur l’importance de « se donner les moyens de rassurer et d’attirer les investissements étrangers, élément fondamental pour le développement du secteur », et sur le besoin d’un « véritable électrochoc à travers un partenariat solide entre le gouvernement, le législateur, le secteur privé et la société civile pour créer une nouvelle dynamique constructive ». 

Naceur Hidoussi, President du CCM, a remercié le Ministre d’avoir accepté l’invitation malgré un agenda très chargé et à rappeler que : « Sur le plan stratégique, l’indépendance énergétique est un facteur clé de souveraineté et de sécurité nationale globale à long terme ». Naceur Hidoussi a souligné que « c’est sur les énergies renouvelables qu’il faudra focaliser les efforts » soutenant la position des « autorités publiques qui ont déjà opté pour une stratégie de diversification du mix électrique, notamment par la valorisation du potentiel important d’énergies solaires et éoliennes du pays ». Il a cependant regretté une lenteur administrative et des droits de douane élevés.

Ce débat qui a vu la présence des hauts responsables du secteur (ETAP, STEG, ANME, SNDP, DGs du Ministère) a aussi été l’occasion de présenter le témoignage de trois investisseurs étrangers en Tunisie, Vivo Energy pour la distribution, Mazarine Energy pour l’exploration et la production, et Clarke Energy pour l’efficacité énergétique. A la clôture du débat, le Ministre Slim Feriani et Mehdi Ben Abdallah ont salué l’idée de l’opportunité de créer une taskforce entre le Ministère et le CCM pour la promotion à l’international du secteur de l’énergie, et plus spécialement des opportunités de développement de l’exploration et des projets en énergies renouvelables.