Publié le 08-02-2019

La STEG a assuré plus de 4 mille interventions pour réparer les pannes causées par les perturbations climatiques

Plus que 4 mille interventions ont été réalisées, du 24 janvier au 5 février 2019, par la Société tunisienne de l'électricité et du gaz(STEG), afin de réparer les pannes survenues en raison des perturbations climatiques.



La STEG a assuré plus de 4 mille interventions pour réparer les pannes causées par les perturbations climatiques

Dans un communiqué publié, jeudi 7 février 2019, la STEG a précisé que ces interventions ont coûté environ 5,6 millions de dinars(MD), ajoutant que ses équipes poursuivent leurs interventions dans plusieurs autres régions du pays.

Le rythme des interventions, précise encore le communiqué, a été intensifié à cause de la situation météorologique et des vents forts qui ont endommagé les poteaux, les câbles et les lignes électriques.

Le gouvernorat de Kasserine a connu un nombre record d’interventions, atteignant 1400 en raison de l’effondrement de 753 poteaux électriques et 133 poteaux de basse tension, outre l’arrêt de fonctionnement de 27 transformateurs électriques, enregistrant une perte totale d’environ 2,5 MD.

De même, les services de la STEG sont intervenus dans 850 sites relevant du gouvernorat du Kef en raison de l’effondrement de 627 poteaux électriques, 44 kilomètres de basse tension et de l’arrêt de 17 transformateurs électriques, soit des pertes estimées à 1,8 MD.

S’agissant du gouvernorat de Jendouba, les pertes sont estimées à environ 96 mille dinars (plus de 300 interventions).

Du 24 janvier au 5 février 2019, la Tunisie a connu une vague de froid accompagnée de pluies avec des chutes de neiges sur les hauteurs dépassant les 800 mètres dans les gouvernorats de Jendouba, Béjà, Kef, Siliana et Kasserine.

Cette vague de froid été accompagnée de vents forts (90km/h), notamment dans les régions côtières et les hauteurs.


Source: TAP

blog comments powered by Disqus