Publié le 17-07-2012

Mohsen Marzouk : la Troïka doit faire un remaniement ministériel pour éviter le pire

Mohsen Marzouk, membre fondateur du parti Nidaa Tounes, a affirmé que le choix des ministres sur la base des quotas, surtout quand le pays passe par une crise sociopolitique et socioéconomique, ne peut qu’engendrer de mauvaises conséquences quant au rendement du gouvernement transitoire actuel.



Mohsen Marzouk : la Troïka doit faire un remaniement ministériel pour éviter le pire

« En effet, un bon nombre de ces ministres manquent considérablement les compétences requises et se trouvent comme des apprentis face aux défis professionnels qui les attendent. Sans omettre de citer que quelques ministres ont oublié pourquoi ils étaient élus et se sont occupé des affaires politiques » a-t-il ajouté.

Par ailleurs, M. Marzouk a cité que la Troïka n’a pas hésité à montrer son intransigeance et son entêtement par rapport à quelques dossiers sensibles sans pour autant s’en soucier des conséquences catastrophiques qui peuvent en résulter.

En dernier lieu, M. Marzouk pense que la Troïka pourrait faire d’une pierre deux coups à travers :

- Un remaniement ministériel garantissant le traitement technique et la réforme de quelques dossiers.

- Le polissage de la scène politique surtout lorsque ça coïncide avec les prochaines élections.

Mais de cette manière, la Troïka pourrait revenir à l’emploi politique d’un dispositif gouvernemental exécutif censé être loin des querelles politiques.


M.I.A.
marzouk-170712-1.jpg