Publié le 08-05-2012

Affaire Nessma TV: Les propos de l’ambassadeur américain sont irrecevables selon le M. des Affaires Etrangères

L’affaire dite de Persépolis dans laquelle était impliqué le directeur de la chaine privée Nessma, Nabil Karoui, a suscité l’inquiétude de l’ambassadeur américain Gordon Gray.



Affaire Nessma TV: Les propos de l’ambassadeur américain sont irrecevables selon le M. des Affaires Etrangères

Ce dernier a déclaré être «préoccupé et déçu par la condamnation de la diffusion de la chaine Nessma d’un film d'animation préalablement approuvé pour distribution par le gouvernement tunisien».

Ces déclarations ont été jugées inconcevables par le gouvernement tunisien. En effet, le ministère des Affaires Etrangères a qualifié, dans un communiqué diffusé pour l’occasion, les propos de Gordon Gray « d’ingérence dans les affaires de la justice tunisienne ».  

Selon la même source, le ministère des Affaires Etrangères a souligné les efforts fournis par le gouvernement pour "être à la hauteur de ses responsabilités et se tenir à l’écart de la Justice conformément aux normes démocratiques internationale". 

Notant que la liberté d'expression en Tunisie restera un des droits fondamentaux garantis par la loi dans le pays, il a ajouté que le gouvernement tunisien porte un grand intérêt au renforcement des relations d'amitié, de coopération et de partenariat avec les Etats-Unis, et a souligné que « ces relations sont fondées sur la compréhension et le respect mutuel des intérêts communs et de la souveraineté des deux pays ».


gordon-08052012-1.jpg