Publié le 30-04-2012

La saison des moustiques approche… Attention à la Leishmaniose !

La Leishmaniose ou bouton d’Orient est une maladie cutanée transmise par la piqûre d’une espèce d’insecte ressemblant aux moustiques connu sous le nom de phlébotome. Cette maladie touche à la fois les animaux, les chiens notamment, et les humains. Comme la saison des moustiques approche, il est impérativement nécessaire de prendre des mesures préventives. 



La saison des moustiques approche… Attention à la Leishmaniose !

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la leishmaniose touche aux environs de 12 millions d’individus dans plusieurs pays dont la Tunisie. Transmise par les femelles phlébotomes sévissant, principalement, sur les larges pourtours méditerranéens, cette maladie se diagnostique, chez l’être humain, à la manifestation d’éruptions cutanées, de troubles digestifs et une fièvre élevée associée à une profonde altération de l'état général.

Mis à part les humains, les animaux peuvent être, également, atteints par cette affection. Tel est le cas pour les chiens qui sont très sensibles aux infections à leishmanies. La leishmaniose canine est plus difficile à diagnostiquer que la leishmaniose cutanée ou viscérale qui touche les humains, en raison de la localisation du parasite dans l'organisme de l’animal. En effet, les symptômes peuvent apparaître simultanément ou séparément et ce sur une période de 1 à 6 mois après la piqûre et peut être plus.

Les symptômes essentiels de cette maladie:

·         Un amaigrissement progressif du chien.

·         Apparition de lésions de la peau, souvent des lésions ulcératives (formant des « cratères » dans la peau) en particulier au niveau du nez, des oreilles, des coussinets. La peau présente souvent des pellicules en grand nombre sans démangeaisons. Le chien peut aussi perdre ses poils.

·         Des saignements de nez plus ou moins fréquents.

·         Des ongles anormalement longs.

·         Les ganglions, le foie et la rate augmentent de taille.

·         Les parasites peuvent entraîner une inflammation des structures de l'œil (kétaro-conjonctivite, uvéite). Elle se manifeste par un œil rouge, larmoyant.

·         Une atteinte rénale grave qui se manifeste par une augmentation de la prise de boisson et par conséquent le chien urine plus.

Notons que suite à des recherches menées par l’Institut Pasteur de Tunisie, une équipe tuniso-américaine a réussi à mettre au point un nouveau traitement à la leishmaniose cutanée.


leishmaniose-30042012-1.jpg