Publié le 25-01-2017

L’enfant violé sera psychologiquement suivi, assure le délégué à l’enfance de Kairouan

Après avoir violé un jeune garçon dans une école primaire de Kairouan (Henchir Bichi) le gardien de l’établissement a pris la fuite.



L’enfant violé sera psychologiquement suivi, assure le délégué à l’enfance de Kairouan

Un jeune garçon a été violé dans une école primaire, après que le gardien ne l’ait obligé à entrer dans une salle de classe où il s’est retrouvé seul avec lui.

La police a arrêté le gardien qui avait pris la fuite avec après avoir violé l’enfant. La famille de l’enfant est sous le choc, l’enfant est dans un état psychologique difficile, assure le délégué régional à la protection de l’enfance de Kairouan.

Dans une déclaration à Mosaïque, le délégué a qualifié l’enquête où l’enfant est interrogé, d’une seconde agression.

« Il sera suivi, nous espérons qu’il surmontera cette crise  et reprendra bientôt le chemin de l’école » a-t-il dit. Et d'ajouter que les efforts doivent être conjugués pour venir à bout de ce phénomène qu'est la pédépholie.