Publié le 05-12-2011

Le PDM : D’une alliance électorale à un front politique ouvert

Suite à sa réunion qui s’est tenue les 3 et 4 décembre 2011 le Parti Démocrate Moderniste (PDM), a publié un communiqué selon lequel le parti se transforme d’une alliance électorale à un front politique ouvert. 



Le PDM : D’une alliance électorale à un front politique ouvert

Conformément à l’article 15 de la loi relative aux partis politiques, le PDM lance la procédure préalable d’assurer cette transformation. Le Pole avance que la situation de la Tunisie nécessite une solution susceptible de garantir un équilibre politique primordial pour la transition démocratique et la réalisation des objectifs de la révolution. Il est à noter que seules l’unification et la concentration des forces démocratiques et modernistes peuvent affronter les prochains défis politiques.

Dans ce cadre le Pole déclare :

-          La réformation du parti qui passe d’une alliance électorale à un front politique ouvert.

-          La restructuration du Pole sur les niveaux régional et national conformément aux exigences de la période transitoire en fournissant les ressources humaines et financières nécessaires aux nouvelles tâches dont le parti serait en charge.

-          La réception des étudiants souhaitant l’adhésion au parti. Le Pole garanti un encadrement et une orientation relatifs au travail sur terrain.

-          La formation d’une ligue de spécialistes et d’experts pour aider les membres du Pole au sein de l’Assemblée Constituante.

-          La construction d’un parti démocrate homogène unissant les différentes forces démocratiques modernistes. Cette tâche a été confiée à un comité dont le premier rôle consiste à prendre contact avec les autres partis politiques afin de dresser un plan définissant les étapes de la réalisation de cet objectif stratégique.


pole-051211-1.jpg