Publié le 21-11-2011

24,7% des Tunisiens sont pauvres, alors que Ben Ali n’annonçait officiellement que 3,8% !

L’ancien gouvernement avait dessiné les traits d’une Tunisie presque parfaite et qui portait au firmament l’exemple tunisien et sa performance dans tous les secteurs, pendant de longues années … Au lendemain du renversement du régime de Ben Ali, il s’est avéré, soudain, que tous les rapports, les chiffres, les classements et les statistiques élaborés auparavant ont été erronés !!!



24,7% des Tunisiens sont pauvres, alors que Ben Ali n’annonçait officiellement que 3,8% !

Ces mêmes statistiques et rapports qui ont servi de support et de miroir de la Tunisie performante et compétitive ont également servi pour causer et approfondir la pauvreté des "pauvres" dans les régions défavorisées et pour accentuer le besoin des affamés, des misérables et des malheureux oubliés…  Aujourd’hui, le ministère des Affaires sociales annonce officiellement que 24,7% de la Tunisie sont considérés comme pauvres … alors que la Tunisie de Ben Ali annonçait officiellement un taux de 3,8% !

 

Le taux de 24,7% ( qui a été établi selon les standards internationaux qui fixent le seuil de la pauvreté à 2 dollars par jour par tête d'habitant) a connu une augmentation considérable notamment dans les régions de l'Ouest en raison des mouvements de protestation observés par les habitants des régions qui revendiquent l'amélioration des conditions de vie, la promotion des services sociaux et le renforcement des équipements collectifs.

 

Le nombre des chômeurs est estimé, actuellement, à 700 000 sans emploi dont 69% sont âgés de moins de 30 ans, alors que le nombre des chômeurs parmi les diplômés du supérieur est estimé à 170 000.

 

NB : 3,8% est un taux délivré par la Banque Mondiale pendant le régime de Ben Ali.


H.Manel
fig-211111-1.jpg