Publié le 03-11-2011

Affaire de l’aéroport : Le verdict est tombé !

La Cour d'appel de Tunis a confirmé la plupart des peines dans le procès d'une trentaine de proches de l'ex-président tunisien Ben Ali, poursuivis pour tentative de fuite et possession illégale d'importantes sommes d'argent.



Affaire de l’aéroport : Le verdict est tombé !

Leïla Trabelsi, l'ex-Première dame tunisienne, et Sakhr al-Materi, le gendre préféré de Ben Ali, jugés par contumace, ont été condamnés respectivement à 6 et 4 ans de prison, peine déjà prononcée en première instance.

En revanche, Imed Trabelsi, le neveu de Leïla incarcéré en Tunisie, a vu sa peine aggravée de 2 à 6 ans de prison.

L'acquittement d'Ali Seriati, l'ex-chef de la sécurité de Ben Ali, a été confirmé, mais il fait l'objet d'autres inculpations et reste emprisonné. M. Seriati et les personnes condamnées en août sont incarcérés à la base militaire d'El Aouina, près de Tunis.

Moez Trabelsi, cousin d'Imed, actuellement détenu à Rome dans l'attente d'une extradition vers la Tunisie, a été condamné à 6 ans de prison.

Au total, trente deux personnes avaient été arrêtées à l'aéroport de Tunis-Carthage alors qu'elles s'apprêtaient à quitter le pays le 14 janvier, jour de la fuite du président déchu, en possession de bijoux et de sommes importantes en devises.

C'est Leïla Trabelsi qui avait donné l'ordre à ses proches de se rassembler à l'aéroport de Tunis-Carthage pour embarquer sur un vol à destination de la France mais, selon la police, son plan avait été déjoué par la brigade anti-terroriste et le refus du pilote de les accepter à bord. 

 

Source: AFP


Tribunal-251011-1.jpg