Publié le 06-03-2018

En vidéos : Comment impulser l’investissement et l’emploi dans les régions intérieures ?

Le Cercle Kheireddine a organisé une ayant pour thème : "Comment impulser l’investissement et l’emploi dans les régions intérieures ?"



En vidéos : Comment impulser l’investissement et l’emploi dans les régions intérieures ?

Le Thème a été introduit par un panel composé de M. Hassen Zargouni (Statisticien), M. Hassine Dimassi (Économiste), M. Taieb Houidi (Aménagement du territoire), M. Hamadi Tizaoui (Géographe).

Pour rappel le Cercle Kheireddine « منتدى خير الدين» est un cercle de réflexion et de propositions (Think-Tank), traitant des grands sujets économiques, financiers et sociaux. Ce cercle a l'ambition d'offrir un espace de dialogue, de débat et d'échange, de devenir une réelle force de propositions et contribuer à apporter aux décideurs et à la Société Civile, des idées, des stratégies, des programmes et des plans d'action qui seront ainsi mis à leur disposition.

Détails en vidéos…

Les idées importantes du débat :

1-Développement régional et non équilibre régional (pas de surenchère politicienne), place accrue à l'aménagement du territoire avec optimisation des ressources naturelles et humaines ;

2-Réduire les distances par de meilleures dessertes (routes, chemin de fer...), augmenter la densité des villes intérieures pour une masse critique assurant l'attractivité des investisseurs et des ressources humaines, casser les blocages et les divisions géographiques et rendre les régions intérieures accessibles par les TIC, l'infrastructure et les aspects institutionnels (décentralisation...) ;

3- Créer des pôles dans les régions intérieures, 10 ou 12 avec des vagues de 5 ou 6 sur les villes à plus de 100 000 habitants telles que Beja, Kairouan, Gafsa, Gabès et Kasserine, le tout autour de clusters ou l'agriculture, les services et les industries seraient en cohérence avec la notion de filières et de chaînes de valeurs et connexion avec les hubs logistiques du littoral.

4-Ces pôles seront formés en grande partie par la relocalisation d'industries venant du littoral (plus complétives à l'intérieure) et en partie partant de spécificités locales (carrières, plantes, produits agricoles, tourisme local et culturel...). Ces pôles permettent une certaine qualité de vie aux cadres et familles qui s'y installent. Ils sont intégrés dans le tissu urbain des villes choisis.

5- Financement double : Une partie du titre II d'investissement publique (l'autre partie demeure dédié aux investissements sociaux et leur mise à niveau) et les autres fonds (CDC...).

6-Enfin, dernière recommandation : Des task force implémentées localement avec des compétences spécialisées dans le développement régional, une équipe pluridisciplinaire par pôle identifié pour animer identifier coordonner et aider à mettre en place les projets d'investissements privés, en PPP et publique selon le niveau des délais de rentabilité économique et financière.