Publié le 07-11-2015

Le ministère de la santé appelle à éviter les aliments vendus d’une manière anarchique


Les cas d’intoxication alimentaire collective enregistrés récemment sont liés notamment à la consommation de produits alimentaires vendus d’une manière anarchique, selon un communiqué publié vendredi par le ministère de la santé.
 



Le ministère de la santé appelle à éviter les aliments vendus d’une manière anarchique

Le ministère a effectué les investigations et les analyses de laboratoires nécessaires qui l’ont aidé à déterminer les causes des intoxications alimentaires et à prendre les mesures appropriées, ajoute le communiqué.
Les services centraux et régionaux spécialisés relevant du ministère de la santé assurent régulièrement le contrôle sanitaire des espaces de vente des aliments, tout en recourant à la saisie des produits alimentaires qui peuvent représenter un danger pour la santé.
Le ministère exige le respect des règles de base d’hygiène et de la conservation des aliments. Il a aussi appelé à suivre des règles sanitaires sains lors de l’acquisition des produits alimentaires.
Trente quatre personnes, 32 élèves et 2 cadres administratifs, avaient été intoxiqués au centre de formation touristique Kerkouane à Hammamet, jeudi après-midi, à cause de la consommation de poisson bleu périmé, rappelle-t-on, selon le directeur de la santé préventive relevant de la direction régionale de la santé de Nabeul, Omar Selimi.
 


TAP