Publié le 22-01-2011

Quand la police rejoint les manifestations et … demande pardon au peuple !!!

Hier, les manifestations pacifiques se sont poursuivies partant du centre de Tunis,  passant par Bab D’zira arrivant au Palais du gouvernement à la Kasbah pour faire appel  à la démission des ministres de l'ancien régime du gouvernement de transition.



Quand la police rejoint les manifestations et … demande pardon au peuple !!!

Il est peu surprenant de voir des tunisiens, libres et fières, qui ne mâchent plus leurs mots et qui ne parlent plus à voix basse après un silence qu’on croyait éternel …Mais, ce fut incroyable de voir des policiers rejoindre la foule hier pour CONTESTER contre le régime déchu et pour avouer ENFIN, et après tout ce temps, qu’ils étaient contraints à faire des choses auxquelles ils s’opposent et à appliquer les ordres de leur supérieurs pour garder leur "gagne pain" ...  Ces derniers ont finalement levé leurs voix pour dire qu’ils ne veulent plus d'un régime en panne et et qu’ils exigent la création d’un syndicat libre et élu au sein de l’UGTT pour veiller à leur dignité et liberté ! Devoir, prise de conscience ou regret, ces policiers qui ont avoué que, malheureusement, ils ne pouvaient que se soumettre aux ordres … ont demandé PARDON au peuple ...

Certainement , ce geste peut être salué par certains … mais, à nous aussi de vous demander PARDON parce qu’on n’a pas encore oublié nos martyrs qui ont été victimes de violence aveugle, sans précédent. …

Pardon ... Notre patrie, n'oubliera jamais ni le courage des défunts ni la souffrance des vivants. L’histoire n’oubliera jamais cette révolte, qui n’a jamais été une " simple étape " de démocratisation ou de contestation, mais une leçon de courage, un combat pour la liberté et la dignité au cours duquel nos martyrs ont payé leur vie pour nous et pour vous …

A bon entendeur, salut.


Manel
police-1.jpg