Publié le 05-06-2010

Un deuxième cargo d'aide menacé par Israël

Le Rachel Corrie, affrété par une organisation irlandaise, n'a pas répondu aux ordres de se dérouter vers le port israélien d'Ashdod et continue de se diriger vers la bande de Gaza, a affirmé samedi matin l'armée israélienne.



Un deuxième cargo d'aide menacé par Israël

L'armée israélienne a menacé samedi matin d'aborder le cargo d'aide Rachel Corrie si le navire refusait de se dérouter et poursuivait sa route vers la bande de Gaza.
 
Le Rachel Corrie, affrété par une organisation irlandaise, n'a pas répondu aux ordres de se dérouter vers le port israélien d'Ashdod et continue de se diriger vers la bande de Gaza, a affirmé samedi matin l'armée israélienne.
 
"Nous avons signifié à plusieurs reprises aux responsables du bateau qu'ils devaient aller vers le port d'Ashdod, et qu'il y a un blocus de la bande de Gaza mais ils ont ignoré nos appels et poursuivent leur route vers Gaza", a déclaré à l'AFP un porte-parole militaire à Jérusalem.
 
Auparavant, le comité d'accueil palestinien qui attendait le navire à Gaza avait indiqué que le cargo avait été intercepté sans violences à environ 35 milles (65 km) au large de Gaza. "Plusieurs bateaux israéliens ont entouré le Rachel Corrie dans une zone située entre 30 et 35 milles au large et l'ont empêché d'atteindre Gaza", a précisé un porte-parole du comité d'accueil.
 
Selon la radio publique israélienne, au moins trois vedettes de la marine israélienne escortaient le cargo dans une zone située entre 30 et 35 milles au large du littoral méditerranéen, dans les eaux internationales.
 
Transportant 15 personnes de nationalité irlandaise et malaisienne, ainsi qu'un millier de tonnes d'aide, selon les organisateurs, le Rachel Corrie devait initialement faire partie de la flottille humanitaire internationale arraisonnée lundi.

flottileirish-050610.jpg
Source :

AFP