Publié le 15-02-2010

Hamdi Makhlouf : le maître d’une musique fusionnelle

Hamdi Makhlouf est un musicien tunisien résident en France et l’un des artistes qui ont meublé la scène de la maison de culture Ibn Rachiq, à l’occasion de la 5ème édition du Festival de la Musique Instrumentale



Hamdi Makhlouf : le maître d’une musique fusionnelle

Hamdi Makhlouf est un musicien tunisien résident en France et l’un des artistes qui ont meublé la scène de la maison de culture Ibn Rachiq, à l’occasion de la 5ème édition du Festival de la Musique Instrumentale. Sa soirée du 11 février 2010 a pu l’introduire à un public de mélomanes avertis qui commencent à découvrir son univers musical.

 

Grâce à ses études poussées en musique et musicologie et ses influences tant orientales que puisées dans les musiques du monde, Hamdi Makhlouf jongle avec ses casquettes de luthiste, auteur-compositeur et interprète. C’est d’ailleurs par cet instrument, appuyé parfois de sa voix, qu’il a interprété une sélection de ses anciens morceaux comme Dream, Pages nocturnes et Anbar, alternés de ses nouvelles compositions, telles que Speed and love et Take three. Vous l’avez sûrement deviné, Hamdi Makhlouf était accompagné de son quintet : Zied Zouari au violon, Leonardo Teruggi à la contrebasse, Abess Gharbi à la batterie et Vincent Lendower au piano.

 

 Une complicité de jeu s’est installée entre les jeunes musiciens dès les premières notes. D’un morceau à l’autre, ils nous ont guidés à travers les rythmes fusionnels de la musique de Hamdi Makhlouf. Ce musicien rêveur traduit par les notes de sa musique l’ouverture vers un monde de possibilités artistiques. Il ambitionne d’enregistrer très prochainement son premier album et comme il le dit lui-même « ça se mérite bien ». En plus des spectacles qu’il donne en Tunisie et ailleurs, sa musique est présente sur le web grâce à son site internet, myspace et facebook, et ce n’est pour lui que le début d’une reconnaissance plus vaste. Le meilleur reste à venir !

 

Nous l’avons rencontré dans les coulisses de son concert du 11 février 2010 à Ibn Rachiq. Rêveur, Hamdi Makhlouf l’est sans doute, mais avec les pieds bien fixés sur terre. Interview vidéo:

 

Narjes


hamdi-150210-1.jpg hamdi-150210-2.jpg hamdi-150210-3.jpg hamdi-150210-4.jpg

blog comments powered by Disqus