Publié le 19-10-2013

En vidéo : Chedly Ayari analyse la situation économique et l'endettement

Une conférence débat a été organisée, dans la matinée du samedi 19 octobre par l’association « Action et Développement Solidaire », fondée pat Radhi Meddeb. Cette conférence de presse a été animée par le gouverneur de la banque centrale, Chedly Ayari.



En vidéo : Chedly Ayari analyse la situation économique et l'endettement

Chedly Ayari est revenu, lors de cette conférence, sur la situation économique du pays et sur les difficultés que rencontre la Tunisie depuis la révolution.

« L’économie  est prisonnière de la politique » a précisé le gouverneur de la banque centrale tout en ajoutant que la situation du pays doit se stabiliser et un nouveau gouvernement doit être formé au plus tard en mars ou avril 2014, et ce dans le but de sauver l’économie tunisienne qui a été impactée négativement par les troubles politiques survenus, et notamment par les assassinats politiques.

Chedly Ayari a avancé  que le taux de croissance doit être à la hauteur de 3 % au cours du 3ème  trimestre et de 6% au cours du 4ème trimestre pour arriver à un taux de croissance de 3% pour l’année 2013. Notons que les prévisions de croissance du FMI pour l’année 2014 est de 3,7%.

Le gouverneur de la banque centrale a, par ailleurs, fustigé la politique d’ajustement des salaires tout en précisant que les salaires ont fortement augmenté depuis la révolution, ce qui a aggravé le déficit budgétaire

Pour ce qui est de l’endettement, Chedly Ayari a souligné qu’un pays ne peut guère croître sans s’endetter mais à condition que la dette soit bien gérée. Il a indiqué qu’un pays ne doit pas s’endetter pour consommer.

« La Tunisie s’est endettée pour consommer », a-t-il déclaré.

« Le monde entier veut aider notre pays », a affirmé le gouverneur de la banque centrale.  


H.B.N
ads-191013-1.jpg