Publié le 07-10-2021

Moez Hadidane: La Tunisie a besoin de ses amis

La Tunisie a fortement besoin d’une diplomatie dynamique de haut niveau capable de mener des négociations au nom de la souveraineté nationale afin de mobiliser près de 7 milliards de dinars dans le cadre de la coopération bilatérale. C’est ce qu’a déclaré, jeudi 7 octobre 2021, l’expert en économie et en marché financier, Moez Hadidane.



Moez Hadidane: La Tunisie a besoin de ses amis

Il rappellera dans le même cadre que les perspectives de financement intérieur et extérieur restent limitées.

L’expert réagissait ainsi au communiqué du Conseil d’administration de la Banque centrale de Tunisie (BCT), réuni mercredi 6 octobre, dans lequel il se dit préoccupé au sujet du “tarissement aigu des ressources financières extérieures, face aux besoins importants pour boucler le Budget de l’Etat pour l’année 2021”.

“Ceci nécessitera, selon la BCT, l’intensification de la coopération financière bilatérale d’ici la fin de l’année, afin de mobiliser autant de ressources extérieures que possible et d’éviter le financement monétaire”.

Pour Hadidane, l’environnement régional et les pays voisins, l’Algérie et l’Egypte en tête, peuvent constituer une alternative pour mobiliser des prêts qui permettront de boucler le budget 2021.

La Tunisie peut recourir aux pays amis pour obtenir des prêts ou bénéficier de financements et des prêts accordés par les banques affiliées à ces pays ou des banques privées, pense-t-il.


TAP