Publié le 15-07-2021

France 2 : Le terrible reportage sur une Tunisie submergée par l'épidémie de Covid-19

Aux urgences de l'hôpital Charles Nicolle à Tunis (Tunisie), des malades du Covid-19 se côtoient dans la plus grande promiscuité. 



France 2 : Le terrible reportage sur une Tunisie submergée par l'épidémie de Covid-19

Les salles sont conçues pour une quinzaine de patients, mais ils sont une soixantaine ce jour, dans une chaleur étouffante. Au fond de la pièce, une femme est assise à même le sol, faute de lit disponible, tandis qu'un homme se contente d'une chaise. Deux patients, en état critique, devraient être en réanimation, mais il n'y a plus de place dans ce service. Zoubli Aymen, médecin urgentiste, tente de rassurer, mais s'avoue impuissant : "Dès que les besoins en oxygène dépassent un certain niveau, ils doivent être hospitalisés en réanimation, mais on s'adapte."

"C'est la pénurie complète d'oxygène"

Sous une couverture, une personne décédée, au milieu des vivants. Les morgues sont débordées, il faut attendre une place pour sortir le cadavre. Le manque d'oxygène est un cauchemar pour le personnel soignant. "Quatre patients sont ventilés par une seule source murale. C'est la pénurie complète d'oxygène. On se sent seuls dans cette guerre, on se sent livrés à nous-mêmes." De tout le continent africain, la Tunisie a le taux de mortalité de le plus fort lié au Covid-19. La population est indignée par le manque de vaccin. Seulement 11% de la population tunisienne a reçu une première dose.