Publié le 10-06-2021

Le Covid-19 aurait fait disparaître deux souches de la grippe

Des chercheurs américains affirment ne plus trouver deux souches grippales, le H3N2 résistant au vaccin et le B Yamagata, depuis l’arrivée du Sars-CoV-2. Ce alors que des cas sporadiques ont été repérés en Europe et que l’absence d’épidémie de grippe saisonnière s’avère mondiale.



Le Covid-19 aurait fait disparaître deux souches de la grippe

L’absence d’épidémie de grippe saisonnière a été observée à travers le monde pendant la pandémie de Covid-19, sauf quelques cas sporadiques.

Certaines souches virales semblent même avoir disparu, indiquent des chercheurs américains du Fred Hutchinson Cancer Research Center et de l’Icahn School of Medicine at Mount Sinai, auprès de Stat News.

En effet, seul 0,13% des échantillons prélevés entre fin septembre 2020 et fin février 2021 sont revenus positifs au virus de la grippe, tandis qu’un taux moyen de positivité annuel était estimé à 38% au cours des années précédentes, indique un article publié le 18 mars dans la revue Eurosurveillance sous l’égide du Réseau européen de surveillance de la grippe.

Plus d’une trentaine de pays et territoires de la Région européenne de l’OMS ont été impliqués dans la campagne de dépistage. Près de 26.000 échantillons ont été collectés.

La situation est identique dans l’Hexagone. Dans un bilan préliminaire de surveillance de la grippe saisonnière 2020-2021, Santé publique France a annoncé le 21 avril l’absence de circulation active des virus grippaux.

Le taux hebdomadaire de consultations de SOS Médecins pour les syndromes grippaux est resté inférieur à 1% toute la saison, pour environ 16% la saison précédente et 24% pour la saison 2018-2019.

En outre, aucun virus grippal n’a été détecté entre fin octobre et fin avril aux Antilles, en Guyane, à la Réunion et à Mayotte, indique l’agence sanitaire.


Sputnik