Publié le 10-06-2021

Quand Lemon Tour voit son rêve brisé par le gouverneur de Tunis

Le Lemon Tour a été obligé de fermer ses portes à Carthage Salambo, le 3 juin, Journée Internationale du vélo. 



Quand Lemon Tour voit son rêve brisé par le gouverneur de Tunis

Dans un post publié sur sa page Facebook, Le Lemon Tour a qualifié d’ « brutale, injuste et injustifiée » cette décision prise par le Gouverneur de Tunis.
« Cela fait 7 jours que le local est fermé. 5 emplois sont menacés immédiatement”, lit-on dans son post.

Le Lemon Tour appelle le Gouverneur de Tunis à réétudier cette décision. « Voilà maintenant des mois que nous avons des soucis avec quelques-uns de nos voisins et nous avons mobilisé tous nos efforts pour les résoudre d’une manière constructive et réfléchie, efforts qui ont été accueillis par des tentatives d’intimidation et des menaces. Vous êtes même plusieurs à avoir été victimes de leurs intimidations », ajoute la société de service de location de vélos située à Carthage.

« Nous avons appris que M. Le Gouverneur de Tunis se chargeait personnellement du dossier de fermeture : est-ce qu’une pétition d’une poignée de voisins est censée peser aussi lourd qu’un projet social et écologique ? Un projet qui crée et continue de créer des emplois pour les jeunes Tunisiens ? », lit-on dans le post.