Publié le 05-11-2009

Tunisie : L'automédication devient un phénomène !

L’automédication en Tunisie, tend à se propager de plus en plus chez les citoyens qui ne jugent pas utile la consultation médicale.



Tunisie : L'automédication devient un phénomène !

L’automédication en Tunisie, tend à se propager de plus en plus chez les citoyens qui ne jugent pas utile la consultation médicale.

20% des médicaments vendus dans notre pays ne sont pas prescrits par les médecins. Un chiffre qui en dit long parce qu’il cache derrière un phénomène qui touche une grande partie de la population tunisienne. En effet, 70% des tunisiens procèdent à l’automédication. La quantité des médicaments utilisés dans ce cadre constitue 10% de la quantité globale des médicaments commercialisés en Tunisie.

Ce phénomène qui peut nuire à la santé du citoyen et à sa sécurité est dû à une cause principale: le coût élevé de la visite médicale qui ne cesse d’augmenter. Pour un salarié, consulter un médecin plus que 5 fois par an est très lourd par rapport à son budget. Donc, il préfère se référer aux mêmes médicaments prescrits pour des symptômes similaires qu’il a lui même ou un proche eu auparavant.

 

Mais cette méthode est souvent pas ou peu efficace. Et le tunisien se trouve en fin de compte obligé d'aller voir son médecin, après avoir essayé tout seul de trouver le remède. Ce dernier, s’il n'est pas adapaté à pas sa maladie, peut générer des effets négatifs sur son corps…

 

Face à ce phénomène, médecins, citoyens et pharmaciens, doivent se partager la responsabilité et trouver les solutions adéquates pour mettre fin à ces mauvaises habitudes, dangereuses et parfois irrémédiables.

 

Henda


l-automedication-051109-1.jpg